Historique

Nos débuts

La génèse d’agapo, une initiative privée pour aider les plus démunis

Nous avons créé agapo* en 2003, association loi 1901, convaincus que l’éducation et son lieu le plus emblématique, l’école, est la clé de voûte du développement des femmes et des hommes, une condition de leur liberté et de leur autonomie. Au fil de voyages et de rencontres en Afrique, plusieurs membres de notre équipe venant de pays et d’horizons divers ont tissé des liens d’amitié et plus particulièrement, à ce jour, au Mali : à Bamako et à Koundou, au Pays Dogon.

Une association est née

A l’origine de tout : Koundou, le village d’Hamidou l’aîné d’une famille de 10 enfants, et Laurence, membre d’agapo en 2003 et qui en est partie depuis. Laurence prend en charge l’éducation universitaire d’Hamidou (jeune garçon scolarisé au pays Dogon). En 1999, Laurence, Monique (notre actuelle présidente), et quelques amis et membres des familles respectives financent les travaux d’amélioration du campement touristique du père d’Hamidou. Les séjours répétés de Laurence à Bamako lui font rencontrer Paul Dougnon, le directeur de l’école le Hogon**. Persuadé que le développement de son pays passe par l’éducation, Paul va être à l’initiative d’un projet ambitieux : monter une école privée dans un quartier pauvre de Bamako. Pour financer ce projet, la future équipe d’agapo est partie prenante, et l’aventure commence.

Au delà de tout, une rencontre avec une famille, une région, un pays, des enfants, des parents, tous en sursis dans un contexte économique et social plus que rude. Mais nous avons également des raisons de croire que c’est par eux que passera le développement de leur pays et nous avons décidé de les aider, de faire en sorte qu’ils puissent réaliser leurs projets, en travaillant directement avec eux et en les impliquant dans nos projets sur place, au Mali.

*agapo : l’un des mots pour dire bonjour en Dogon, une des langues nationales maliennes
** Le hogon : titre donné au chef spirituel dans le pays Dogon